Une collection Brian Wood chez Vestron.

Vestron met à l’honneur le scénariste superstar dans une collection dédiée.

Un visionnaire pour trois franchises cultes.

Brian Wood prend le contrôle des trois franchises phares du catalogue : Terminator, RoboCop et Aliens pour une série de six albums à paraître dès l’automne 2019. Illustrés par Tristan Jones, Jorge Coelho, Jeff Stokely, Robert Carey ou encore Kieran McKeown, chaque album donne suite aux films dont ils sont inspirés, avec un détour du côté du jeu vidéo Alien Isolation

Six albums, quatre séries.

Dans le premier, Terminator : Sector War, Brian Wood nous fait retourner en 1984, la nuit même où un Terminator arrive du futur à Los Angeles pour tenter d’éliminer Sarah Connor… mais nous sommes à New York en compagnie de Lucy Castro, femme flic dans l’un des pires quartiers de la ville, et un Terminator fait son apparition avec un tout autre objectif.

50% homme, 50% machine, 100% flic, RoboCop est de retour dans le second album, RoboCop : Citizens Arrest. Ici, Brian Wood imagine l’avenir d’Alex Murphy en nous projetant trente ans après sa (re)création. Mis au rebut, il ère dans les bas-fonds de Détroit alors que l’OCP a mis au point un nouveau système de maintien de l’ordre envoyant automatiquement des cyborgs policiers par le biais d’une app ! Désormais, chaque citoyen peut dénoncer ce qu’il considère comme un crime, avec toutes les dérives que cela implique… au profit de l’OCP.

Le noyau dur de la collection Brian Wood, ce sont les quatre albums Aliens, Aliens : Défiance en deux volumes, sa séquelle Aliens : Resistance et la suite, Aliens : Rescue.

Se déroulant entre les films Alien, le 8ème passager et Aliens, le retour, la série en deux volumes Aliens : Defiance suit Zula Hendricks, une dissidente du corps des Colonial Marines faisant équipe avec un synthétique militaire pour empêcher une infestation de xénomorphes. Un grain de sable dans les rouages de La Compagnie, qui les désigne comme cible à abattre par leurs compagnons d’armes de l’USCM.

Séquelle d’Aliens : Defiance, Aliens : Resistance est également la suite du jeu vidéo Alien Isolation en reprenant son héroïne : Amanda Ripley. Réduite au silence par La Compagnie, Amanda est retrouvée par Zula. Ensemble, elles devront affronter tout un arsenal bio-technologique pour révéler l’existence des xénomorphes.

Ultime incursion de Brian Wood dans l’univers d’Aliens, Aliens : Rescue est le prolongement d’Aliens : Resistance. Toujours avec Amanda Ripley et Zula Hendricks, Rescue raconte l’histoire d’Alec, un Marine envoyé en mission sur l’astre où il a failli mourir des années plus tôt. Un astre infesté de xénomorphes et qui renferme une immense source d’énergie.

Classé sans suite ?

Prévu pour être le septième album de la Collection Brian Wood de Vestron, Aliens : Colonial Marines : Rising threat (le début d’une troisième série de l’auteur consacré à Aliens) a finalement été annulé. La raison ? En été 2019, Brian Wood s’est retrouvé accusé de harcèlement par une collègue. Même si la présomption d’innocence existe, ces accusations ont poussé Dark Horse (qui produit ces albums à la base) à couper les ponts et abandonner tous les projets en cours. L’affaire, si elle est sérieuse, ne se limitera pas à des posts sur Twitter mais sera soumise un jour à un tribunal. En attendant que la lumière soit faite, Vestron a choisi de garder le cap et a maintenu la sortie de cette collection car dans son domaine, « Brian Wood » est avant tout une signature et un gage de qualité d’écriture, au-delà d’une personne et de son comportement (avéré ou qu’on lui prête) en société, du moment qu’on en soit conscient.

Collection Brian Wood, Vestron, à partir de septembre 2019.

Tags: Aliens, Collection Brian Wood, RoboCop, Terminator